PBL

RUE JOSEPH ARNAL

60510 BRESLES


< Retour à la liste Découvrez les actualités du réseau Mondial Piscine au fil de nos articles

Quel coût pour l'entretien d'une piscine intérieure ?

Le 17.01.20

L’entretien d’une piscine intérieure et son traitement sont-ils plus compliqués ? Coûtent-ils plus cher qu’une installation extérieure, en raison de l’humidité d’une piscine intérieure  ? Focus sur le prix des procédés de traitement et d’entretien.

Quel nettoyage prévoir pour une piscine intérieure ?

Grâce au système de chauffage associé, la piscine intérieure est un lieu propice à la détente, et une source de bien-être au quotidien. Avantage notable : la piscine intérieure se salit moins vite qu’une installation extérieure. Son emplacement la protège naturellement des intempéries et de la pollution extérieure (feuilles mortes, branchages, terre, insectes…).

 

Toutefois, cela ne dispense pas d’un nettoyage minutieux, car la piscine intérieure est utilisée toute l’année par les habitants. Il est donc recommandé de procéder à un nettoyage régulier du fond de la piscine, des parois, des margelles ou du revêtement extérieur de manière hebdomadaire. S’équiper d’un robot aspirateur (manuel, automatique, programmable…) permet de faciliter l’entretien. L’ajout d’une bâche ou d’une couverture évite aussi que des impuretés ou de la poussière ne s’y déposent.

Entretien : adapter la filtration et le traitement

Globalement, la construction d’une piscine intérieure ne coûte pas moins cher qu’une piscine extérieure. En effet, selon la configuration de votre logement et vos options d’aménagement, la réalisation de travaux est parfois nécessaire (création d’une extension…). En revanche, au quotidien, l’entretien d’une piscine intérieure revient moins cher. Moins exposée au mauvais temps et donc aux débris et saletés de l’extérieur, son filtre s’encrasse moins rapidement. Conséquence : le traitement de l’eau (désinfection et purification) nécessite une quantité moindre de produits. Pour garder une eau saine, claire et agréable pour les baigneurs, il faut toutefois analyser le PH de l’eau et le rééquilibrer via du produit Ph+ ou Ph-. Il faut également ajouter dans l’eau les dosages recommandés de chlore, brome ou oxygène actif. Ces produits vont se dissoudre dans l’eau, évitant les risques de propagation des micro-organismes et le développement de bactéries.

 

Côté entretien de la pièce, il est facile de pallier l’humidité d’une piscine intérieure par l’utilisation d’un déshumidificateur. Globalement, le coût de l’entretien d’une piscine intérieure se révèle moins important que celui d’une piscine extérieure.